Parfois on se demande si le film “What about Bob?” et sa thérapie “Baby Steps” a été inspirée par l’informatique.baby steps

Pour installer un Microsoft Windows Server 2012 R2 sur un serveur Lenovo, il faut :

  • Récupérer le logiciel auprès de Microsoft.
    • Lequel choisir ? OK pour la version prévue Microsoft Windows Server 2012 R2 Standard et Datacenter,
      • une image ISO de 5.1 Go quand même !
  • Comment utiliser cette image  qui dépasse l’espace disponible sur un DVD (4.7 Go max) ?
    • Découper d’une manière ou d’une autre l’image ISO ?
      • Sans conviction quelques recherches … bof !
    • Utiliser une clé USB ?
      • quelques recherches et finalement c’est simple : 1 partition FAT32 taggée comme active et un montage sous GNU/Linux pour copier les données de l’image ISO sur la clé et la clé USB est prête !
      • mount -o loop ./image.iso montage_local
  • Démarrage de Windows Server 2012 R2 Standard sur la clé USB … tout va bien … Oops ! … Windows demande un pilote pour l’accès aux disques !
    • Recherches chez Lenovo …
      • En passant, très bonne description du serveur et mise en page, de ses options et de la compatibilité des cartes RAID avec les serveurs mais pas de pilote de la carte RAID pour accéder aux disques pour le modèle Lenovo !
      • Je recommence, la schizophrénie guette: deux modèles identiques avec des descriptions différentes et plus de pilotes sur l’un que sur l’autre et qui pointent parfois chez IBM.
      • Après un peu de  point and click le pilote est trouvé chez IBM.
  • Après ajout des pilotes sur la clé USB, redémarrage de l’installation.
    • OK, il trouve l’indication sur le pilote … mais… veut pas l’installer !
  • Est-ce la version du pilote qui est trop récente ?
    • Recherche d’une version antérieure; copie sur la clé; relance de l’installation … pas mieux !
  • Est-ce un problème de configuration du BIOS ? de version du BIOS ? ou d’autres logiciels pré-installés sur le serveur ? (oui il y a d’autres logiciels pour diagnostiquer le serveur et le gérer à distance)
    • Re-cherches. Finalement IBM propose un logiciel de création de média, sous Windows (bon OK) pour générer une image ISO qui va permettre de mettre à jour les logiciels du serveur.
    • Le logiciel sous Windows fait moins de 10 Mo et télécharge automatiquement les logiciels  nécessaires pour générer une image ISO de 1 Go.
  • Essai de mise à jour du serveur avec le DVD gravé.
    • Le DVD démarre sans problème (hé… c’est un GNU/Linux RedHat Entreprise 6 !) mais au moment où on demande d’effectuer les mises à jour, un message d’erreur s’affiche tellement vite qu’il est impossible de le voir. Une simple vidéo avec un smartphone va éclairer le problème.
      • Un jour il va falloir que je trouve un bon logiciel sous Android pour faire de l’image par image sur une vidéo avec une possibilité d’agrandir l’image pour me simplifier la vie.
      • Même si cela ne m’aide pas, je découvre en passant un logiciel qui permet de crypter un zip et amalgamer des images (minizip).
    • Ce DVD permet d’ouvrir un terminal pour passer en ligne de commande (c’est un RedHat) et en recherchant un peu, il est possible de lancer la mise à jour, en mode texte, des logiciels du serveur.
  • Ré essai avec le serveur relifté … pas mieux !
    • Baby Steps je vous hais !
  • Re-re-re-cherches chez Lenovo. Ils proposent un DVD sous forme d’une image ISO, ServerGuide, pour préparer le serveur aux systèmes d’exploitation.
    • OK, j’essaie. Cela fonctionne. Mais, quoi ? il demande un DVD de Windows Server 2012 R2 ! Essai avec la clé USB … non reconnu !
    • Que faire ? Essayer de graver l’ISO téléchargée chez Microsoft sur un DVD double couche !
  • Finalement, après quelques recherches, il nous restait des DVD+R double couche. Ni une ni deux, le DVD est gravé, toujours sous CentOS 6.
    • Cette fois ça va marcher directement avec ce DVD… bé non !
  • Essai avec le DVD Lenovo, puis le DVD Microsoft et enfin les pilotes sur la clé USB et là Bingo ! l’installation du Windows Server 2012 R2 se termine !

Facile, non ? Ce n’est que la première étape du projet, alors on y retourne…

Related posts